Accueil > Voyage > L’agritourisme en vogue : le retour à la nature

L’agritourisme en vogue : le retour à la nature

Par 5047, 23 août 2019

L’agritourisme c’est découvrir et s’initier au savoir-faire agricole en faisant les vacances. En plus de passer d’agréables moments avec vos proches, vous vous évaderez des tracas du quotidien et vous reconnecterez avec la nature. Mais l’agritourisme, qu’est-ce que c’est au juste ? On fait le point sur cette forme de tourisme, dans cet article.

Agritourisme, c’est quoi ?

Appelé aussi agrotourisme, l’agritourisme trouve ses origines en Autriche, au XIXème siècle. Les paysans proposaient une possibilité d’hébergement gratuit pour arrondir les fins de mois. Il s’agit, en fait, d’un échange de services. Les visiteurs aident l’agriculteur dans ses tâches quotidiennes et en contrepartie celui-ci les héberge, chez lui, gratuitement.
L’objectif est de découvrir et de partager le savoir-faire dans un milieu agricole. En plus de dynamiser le secteur agricole et de diversifier les sources de revenus des agriculteurs, l’agri/agrotourisme se définit comme un tourisme responsable visant à préserver l’écosystème et lutter contre la pollution.

Les activités liées à l’agritourisme

Le premier avantage de l’agrotourisme est de profiter de bonnes vacances atypiques à la campagne sans trop dépenser d’argent. Comme son nom l’indique, elle englobe toutes les activités touristiques pouvant être pratiquées en milieu agricole : hébergement, restauration, vente de produits, activités ludiques, sportives (équitation, pêche, balade à vélo, etc.) et éducatives… Pas besoin d’être un fin connaisseur du compostage agricole pour faire de l’agritourisme. L’idée est, justement, de permettre à tout le monde de s’initier à l’agriculture.

Les différences avec le wwoofing

Bien qu’ils aient de nombreuses similitudes, l’agritourisme et le wwoofing diffèrent sur quelques points. Les deux concepts d’écotourisme proposent un hébergement gratuit contre une aide quotidienne durant le séjour. Toutefois, le wwoofing ou World Wild Opportunities on Organic Farms vise exclusivement les agriculteurs et éleveurs BIO.

Les principes

Au même titre que le wwoofing, l’agritourisme marche exclusivement par bonne foi et par respect de l’environnement. Les touristes comme les exploitants doivent se respecter les uns les autres et remplir leurs missions respectives. Dans ce sens, aucun abus verbal, contractuel ou physique de toutes sortes n’est toléré.

Quelques conseils utiles

N’attendez plus ! Partez à la campagne pour les prochaines vacances et initiez-vous à l’agriculture et à l’élevage à la ferme tout en vous amusant avec votre famille ou amis. Comme avec toutes les vacances, il est indispensable de bien s’organiser pour éviter les pertes de temps et d’argent. La première chose à faire est évidemment de choisir la destination. Sachez que de nombreux sites comme https://agrotourismeettourismegourmand.com/ vous indiquent les lieux idéaux pour faire de l’agrotourisme.
Une fois la destination choisie, il ne vous reste plus qu’à préparer les valises. En plus des papiers d’identité, n’oubliez surtout pas d’emmener les vêtements, chaussures (surtout les bottes en caoutchouc) et accessoires adaptés à vos activités ainsi que la trousse de secours complète. L’idéal est d’établir une check-list par ordre de priorité. De cette manière, vous serez sûr de ne rien oublier.

Reconnectez-vous avec la nature, savourez les produits du terroir et partagez le savoir-faire des agriculteurs et éleveurs en faisant de l’agrotourisme.