Accueil > Voyage en Avion > Les 10 aéroports internationaux les plus détestés des voyageurs

Les 10 aéroports internationaux les plus détestés des voyageurs

Par admin, 28 novembre 2011

Voilà un classement intéressant lorsqu’on veut partir en voyage et éviter les pires aéroports du monde pendant notre vol.

Qualité de l’accueil, facilité des déplacements, convivialité, rapports au personnel, ou même qualité de la restauration sont autant de critères qui varient selon les aéroports dans le monde. Voici la liste des 10 aéroports les pires du monde.

  1. Roissy Charles de Gaulle, Paris, France. Le pire aéroport du monde est donc à Paris. Même les restaurants/bars y sont les pires de la capitale, pas de convivialité. Une forme arrondie déroutante, des toilettes inconfortables, un matériel très souvent hors d’usage, peu de panneaux indicatifs… il y a du travail pour améliorer Roissy !
  2. Los Angeles International Airport, à Los Angeles, Etats-Unis. Malgré son appellation « International » il n’en a pas les dimensions. Cela provoque des embouteillages pour changer de terminal, énerve particulièrement les passagers. Sa forme en croissant n’y est pas non plus étrangère et son design est discutable.
  3. London Heathrow, à Londres, Grande-Bretagne. L’aéroport international de Londres complete donc le podium. c sot à peu près les memes raisons que celles de l’aéroport de Los Angeles qui amene à ce classement : incapacité à gérer le flot de voyageurs journaliers, transferts entre terminaux très difficile, attente trop longue aux controles de sécurité, un parking mal organisé, une gestion des bagages attroce…
  4. Toncontin International, à Tegucigalpa, Honduras. s’il n’y avait que la qualité des restaurants ou du confort des salles d’embarquement, cet aéroport serait mieux apprécié. Il faut surtout avoir le coeur bien accroché à l’arrivée et prier pour que l’avion s’arrete en bout de piste !
  5. Ninoy Aquino International, à Manille, Philippines. Un aéroport dont le toit s’effondre en 2066 ne rassure pas vraiment les voyageurs. Si en plus il est trop étroit pour gérer les flots continuels des voyageurs des compagnies non philippines alors on déteste cet aéroport.
  6. Jomo Kenyatta International, à Nairobi, Kenya. Un aéroport de brousse ? oui. International ? non. Construit en 1958 pour accueillir 2.5 millions de voyageurs, il en reçoit plus du double aujourd’hui ! Les voyageurs se sentent à l’étroit…
  7. John Fitzgerald Kennedy International, à New York, Etats-Unis. L’accueil et les services sont importants dans les notes des aéroports. Entre les faux taxis, les files d’attente pour entrer sur le sol américain et l’accueil détestable, cet aéroport qui reçoit 21 millions de voyageurs par an mérite son classement.
  8. Tribhuvan International, à Katmandou, Népal. Les prestations de cet aéroport ne sont pas du tout au niveau qu’attendent les voyageurs pour venir dans ce magnifique pays.
  9. Perth International, à Perth, Australie. Des heures d’attente pour un taxi, 5 km à faire pour rallier le terminal international de l’intérieur, on sait que l’Australie est un vaste pays, mais quand meme. La surpopulation des guichets d’enregistrements est surprenante pour un vaste pays.
  10. Sao Paulo-Guarulhos International, à Sao paulo, Brésil. Il l’exemple parfait d’une médaille attribuée par des professionnels et non par les usagers. 3e aéroport d’amérique du sud en 2011, il semble toujours bondé. Ajoutez la nourriture de faible qualité à prix exorbitant, 41% des vols partent à l’heure, seulement ! On comprends les voyageurs brésiliens…

Et vous, quel est votre pire ou votre plus drole expérience dans un aéroport ?