Comment minimiser les effets du décalage horaire sur l’oganisme ?

Par 5047, 24 novembre 2011

Qui dit voyages lointains dit le plus souvent décalage horaire.
Le fameux « jet-lag » comme disent les Anglos saxons, touche un très grand nombre de passagers.

Tous les vols ne provoquent pas les tracas du changement d’horaire.
En effet, au nord ou au sud, l’heure change peu. Le décalage se fait surtout ressentir en voyageant à l’ouest et à l’est. Notre horloge interne en est perturbée et nous avons du mal à nous en remettre. Insomnie, fatigue physique et intellectuelle, perturbations digestives, en sont les principaux symptômes.
Une fois votre billet d’avion pas cher en poche, suivez ces quelques conseils, afin de minimiser les effets du décalage horaire et pouvoir récupérer plus facilement.

Avant le départ

  • Renseignez-vous auprès de votre pharmacien sur les pilules homéopathiques qui peuvent vous aider à vous relaxer et à mieux dormir.
  • Décaler votre coucher si vous voyagez vers l’est. Couchez-vous plus tôt la semaine qui précède votre départ.
  • Changer l’heure de votre montre quelques jours avant de partir afin de vous habituer au décalage.
  • Faites du sport. Cela peut aider votre corps à préparer le voyage et à améliorer la qualité de votre cycle de sommeil.
  • Evitez le stress. Faites une liste de tout ce que vous devez emporter à l’avance. Soyez prêt, ne faites pas les choses à dernière minute.

Dans l’avion

  • Adoptez une tenue confortable et déchaussez-vous.
  • Pensez à bouger régulièrement afin d’améliorer la circulation sanguine et éviter les troubles circulatoires dus à la position assise.
  • Reposez-vous au maximum. Pour cela, utilisez les bouchons d’oreilles, le masque de sommeil et un coussin de voyage.
  • Hydratez-vous, buvez beaucoup d’eau car l’air de la cabine est très sec et mangez léger.

A l’arrivée

  • Faites une petite sieste pour vous relaxer et sortez prendre l’air ensuite. Une sieste trop longue peut dérégler votre cycle de sommeil.